Ilka Schönbein

Originaire de Darmstadt, Ilka s’est formée à la danse eurythmique de Rudolph Steiner qui prône l’alliance de l’âme et du geste plutôt que l’effort et la technique. Puis elle a étudié avec le marionnettiste Albrecht Roser à Stuttgart. Ses études terminées, elle a tourné une dizaine d’années avec d’autres compagnies avant de créer sa compagnie : le Theater Meschugge, et se lance sur les routes avec ses propres spectacles.

Métamorphoses a été créé pour la rue, puis adapté aux scènes de théâtre. Il a connu de nombreuses variantes. Les masques et les costumes changent, certaines scènes et personnages disparaissent pour laisser place à d’autres. Il est ainsi devenu Métamorphoses des Métamorphoses.

Tant qu’elle joue, Ilka ne considère jamais ses spectacles comme achevés: elle les vit et ils vivent avec elle.

Le Roi Grenouille lui a donné l’occasion de revenir au jeune public (créé en 1998). Le Roi Grenouille a connu deux versions, la première avec Alexandre Haslé, la seconde avec Mô Bunte, puis une reprise avec les comédiennes Simone Decloedt et Britta Arste, l’accordéoniste Rudi Meier, et le chanteur haute-contre Christian Ilg, puis avec Reiner Philipp Kais chanteur haute-contre.

Le Voyage d’Hiver est né en automne 2003. Il est inspiré de l’œuvre de Franz Schubert et de Wilhelm Müller. La mise en scène a été assurée par Ute Hallaschka et par Ilka Schönbein qui a aussi créé les masques, costumes et joue le rôle principal. Christian Hilg, interprète et théatralise les Lieder de Schubert, Rudi Meier a brillamment transposé l’œuvre originale pour l’accordéon, Simone Decloedt l’assiste dans le rôle d’une Harpie.

Chair de ma Chair est né en août 2006. Ce spectacle est inspiré du roman Pourquoi l’enfant cuisait dans la Polenta d’Aglaja Veteranyi. Ilka a travaillé la dramaturgie avec Mary Sharp, et confie l’interprétation du texte français à Nathalie Pagnac. Chair de ma chair a été créé au Festival Mondial de Marionnettes de Charleville-Mézières. Le spectacle a été joué (en 4 langues) dans différents pays tels l’Espagne, l’Italie, la Suisse, la Hollande et l’Allemagne.

La vieille et la bête « a mon père » été créé en octobre 2009 au Théâtre au bord de l’eau de Vidy Lausanne et au Grand Parquet en février 2010. Sur le thème de la mort et de la vieillesse Ilka rencontre Alexandra Lupidi avec qui elle partage la création musique et sa présence sur scène, le spectacle a tourné dans de nombreuses villes jusqu’en mai 2013. (en 5 langues).

Sinon je te mange a été créé au Mouffetard Théâtre des arts de la marionnette à Paris à l’automne 2014.

Elle crée Ricdin Ricdon en 2017. Ilka y parle de la création, d’une jeune femme sommée de transformer de la paille en or. Elle y poursuit sa collaboration avec Alexandra Lupidi et y met également en scène Pauline Drünert. Les deux interprètes mêlent jeu de marionnette, musique et chant pour livrer une comédie sombre et drôle.

Retrouvez toutes les informations sur sa dernière création en 2021 : Voyage Chimère { ICI }.

Ilka Schönbein collabore également avec des marionnettistes pour faire des mises en scène, elle a créé le loup et les sept chevreaux avec Kerstin Wiese en 2006 (300 dates de tournées). Suite à sa rencontre avec Laurie Cannac, elle créée avec cette dernière Faim de Loup en 2009, Queue de poissonne en 2013 et JeveuxJeveuxJeveux en 2019.